Formation en plaidoyer et négociation pour la réussite des projets

0

« Passer d’une situation non désirable à une situation désirable », est l’un des objectifs de la formation en plaidoyer et en négociation assurée par un consultant expert au cours d’une session de quatre (04) jours qui a regroupé les responsables de programmes des ministères en charge du secteur rural, et des agents du Secrétariat Permanent de la Coordination des Politiques Sectorielles Agricoles (SP/CPSA) à Ziniaré du 14 .au 17 Novembre 2017.

Le Secrétariat Permanent de la Coordination des Politiques Sectorielles Agricoles (SP/CPSA) dans son rôle de structure coordonnatrice des politiques sectorielles s’est donné pour objectif de former les responsables de programme afin d’assurer une mise en œuvre efficace du PNSR II. La formation s’est tenue à Ziniaré (Plateau Central) du 14 au 17 novembre 2017.

Le Burkina s’est engagé dans l’approche programme en janvier 2017. La mise en œuvre des différents plans d’actions opérationnels se fait désormais selon cette approche. Les responsables de programme sont chargés de la planification, de l’exécution, du suivi et de l’évaluation des activités de leur programme. Ils sont également responsables de la mobilisation et de la gestion des ressources nécessaires à la mise en œuvre efficace de leur programme.

Dans le cadre du second Programme National du Secteur Rural (PNSR), en phase d’élaboration et dont la mise en œuvre se fait suivant l’approche budget programme, il convient d’outiller les acteurs en charge des programmes ministériels en plaidoyer et en technique de négociation. Ce renforcement de capacités permettra à ces responsables de programme de mieux préparer et de défendre leur budget aussi bien devant les partenaires techniques et financiers que de la représentation nationale.

Ainsi comme le dit Richard Nixon « Il faut toujours être prêt à négocier, mais ne jamais négocier sans être prêt », les responsables de programme ont appris durant ces quatre (04) jours de formation comment se préparer, comment défendre et présenter leur programme auprès des décideurs, Partenaires Techniques et Financiers (PTF), ainsi que les associations et ONG.

ADENA Marthe Akouélé La chargée de Communication

Share.

Leave A Reply