Programme national du secteur rural (PNSR)

Le PNSR est le cadre d’opérationnalisation de la Stratégie de
développement rural (SDR) et du volet développement rural de la Stratégie de croissance
accélérée et de développement durable (SCADD) pour la période 2011-2015. Il traduit la volonté du
Gouvernement de se doter d’un cadre unique de planification et de mise en oeuvre de l’action
publique en matière de développement rural. Il fournit également à tous les autres acteurs du
secteur un cadre de référence qui leur permet d’inscrire leurs actions dans un programme national
partagé et d’évaluer leurs contributions respectives à sa mise en oeuvre.

Le PNSR s’inscrit donc dans une vision commune du gouvernement et des différents acteurs du
secteur rural dans le but de relever les défis actuels et permettre de répondre aux engagements
pris par le Burkina Faso aux plans international et sous régional pour une plus grande performance
des politiques de développement agricole. En cela, il participe à l’atteinte des objectifs de la
Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide au développement, de la Déclaration de Maputo sur
l’allocation d’au moins 10% des budgets nationaux au secteur agricole et la réalisation d’un taux de
croissance d’au moins 6%. De même, il se situe dans le cadre des Déclarations deThekwini et de
SharmEl Sheikh dans lesquelles il est préconisé respectivement , l’inscription d’une ligne
spécifique d’un montant d’au moins 0,5% du PIB au budget du secteur public pour les programmes
d’assainissement et d’hygiène et le soutien des objectifs de développement arrêtés à l’échelle
internationale, dont les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Enfin, le PNSR consacre
l’application de la Directive 06-2009/CM/UEMOA qui prévoit l’instauration des budgets/programmes
dans les pays de l’UEMOA. Le PNSR sera aussi le cadre de mise en oeuvre du Programme
détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDAA), de la Politique agricole de la
Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (ECOWAP/CEDEAO) et de la Politique
agricole commune de l’UEMOA(PAU). Son champ d’application couvre les domaines de compétences
des ministères en charge du secteur rural que sont (i) l’agriculture et l’hydraulique, (ii) l’environnement
et le développement durable, (iii) les ressources animales ainsi que (iv) la recherche agricole
et technologique relevant du Ministère en charge de la recherche scientifique et de l’innovation.